ICP (Orsay)

Couplage entre spectrométrie de masse et excitation par laser infra-rouge

Contact

Institut de Chimie Physique

Bâtiment 201P2
Université Paris-Saclay
Rue Henri Becquerel
91405 Orsay

L’objectif de cette plateforme est la caractérisation structurale d’ions isolés en phase gazeuse via une spectroscopie IR, dite IRMPD (IR Multiple Photon Dissociation) qui repose sur la fragmentation induite d’un ion sélectionné en masse par un laser accordable :  le laser à électrons libres CLIO (400-2000 cm-1) et un système OPO/OPA (2500-4000 cm-1).

Grâce au rayonnement du laser à électrons libres CLIO, qui est actuellement non remplaçable par les lasers de table dans la gamme 400-2000 cm-1, cette méthode peut être utilisée dans une large gamme d’applications, notamment pour l’étude des dommages photo et radio induits sur les biomolécules ou la caractérisation des espèces intervenant dans un cycle réactionnel. Cette méthode permet également de comprendre les mécanismes de formation de molécules à l’origine de la vie grâce à l’étude des réactions activées par irradiation infrarouge ainsi qu’une compréhension de la photoreactivité des biomolécules, grâce au couplage avec la spectroscopie de dissociation UV.

Via le projet LUMA la plateforme ICP pourra étendre les applications de la spectroscopie IRMPD dans l’IR moyen de 2000-3800 cm-1 à une large gamme d’échantillons, en particulier à ceux qui nécessitent l’absorption d’un grand nombre de photons pour fragmenter. Ceci sera possible grâce à l’achat d’un nouveau laser de type Nd : YAG et l’upgrade du système OPO/OPA qui permettront d’augmenter l’énergie en sortie du système OPO/OPA tout en facilitant son utilisation.

Équipements ouverts à l’accueil dans le cadre de LUMA


FT-ICR

Champ magnifique: 7 Tesla

Description: FT-ICR hybride 7 Tesla, Apex-Qe Bruker

Spécificités: instrument hybride (interface Qh (Quadripôle – hexapôle) entre la source d’ion et la cellule ICR) / spectroscopie IRMPD

Méthode d’ionisation: source Electrospray et source Nanospray, mode positif et négatif

Méthode d’activation:CID, SORI-CAD, ECD, IRMPD

Introduction d’échantillon: introduction directe


Laser

Laser à électrons libres (LEL) CLIO: large accordabilité (100-2000 cm-1) et haute intensité, à une fréquence de répétition de 25 Hz (trains de pico-impulsions séparées par 16 ns et délivrés à 25 Hz).

Système de type Optical Parametric Oscillator/Amplifier (OPO/OPA) pompé par un laser Nd:YAG à une fréquence de répétition de 10 Hz (accordabilité 2500-3800 cm-1).

Laser à CO2 de forte intensité (10 W, 10µm) qui permet d’obtenir un gain de sensibilité associé à la fragmentation induite par l’absorption résonante de photons LEL ou OPO/OPA.

Laser UV à 266 nm: quatrième harmonique d’un laser Nd:YAG à une fréquence de répétition de 10 Hz (impulsion ns), 21 mJ à 266 nm.

Les autres plateformes OPERANDO/PROTOTYPAGE

 LAMS (Paris) 
LAMS (Paris) 
Plateforme de photo vieillissement permettant de mieux comprendre la photo dégradation
 Ircelyon (Lyon) 
Ircelyon (Lyon) 
Caractérisation des propriétés de systèmes catalytiques sous illumination
 SyMMES (Grenoble) 
SyMMES (Grenoble) 
Spectroscopie RPE rapid scan couplée à un laser pour l’étude des phénomènes de conversion de l’énergie lumineuse
 IBS (Grenoble) 
IBS (Grenoble) 
RMN haut champ couplée à l’illumination par laser in situ